le 18/09/2020

MG France affiche ses objectifs pour la négociation conventionnelle qui s'ouvre

Lors de l'ouverture de la négociation pour un avenant 9 à la convention médicale, répondant au "Ségur de l’hôpital", MG France a exposé une nouvelle fois les besoins des médecins généralistes. Ces besoins sont immenses, à la hauteur du retard d’investissement accumulé sur les soins primaires depu

le 21/08/2020

MG France dénonce une stratégie de dépistage trop approximative

MG France dénonce une stratégie de dépistage trop approximative Depuis le 11 mai les médecins généralistes sont logiquement en première ligne pour dépister les cas de Covid-19 et lancer les enquêtes contact. Mais leur travail est compliqué par la fragilité des protocoles et des stratégies qui le

le 21/07/2020

Fin du Ségur : MG France demande des moyens pour les soins primaires

Ce matin, entouré des ministres de la cohésion des territoires, de l’enseignement supérieur, et de l’autonomie, Olivier Véran, ministre de la santé, recevait des mains de Nicole Notat le rapport final du Ségur de la santé. Finalisé après la signature des accords salariaux, ce rapport présente not

le 10/07/2020

Ségur de la santé : les médecins généralistes à nouveau oubliés ?

L’état d’urgence sanitaire se termine aujourd’hui ; il a été marqué par une très forte implication des personnels de santé, à l’hôpital comme en ville. Cette situation inédite s’est imposée à notre pays alors que l’hôpital connaissait un mouvement revendicatif depuis plusieurs mois et que les soin

le 01/07/2020

Ségur de la santé : les lignes rouges de MG France

Comme prévu par MG France, le Ségur de la santé a consacré la majorité de ses délibérations à la crise de l’hôpital public et aux revendications des soignants hospitaliers. Comme prévu par MG France, si ces revendications ont donné lieu à des réponses partielles du gouvernement, l’investissement

le 30/04/2020

Déconfinement : MG France interpelle les instances scientifiques françaises

Le comité directeur de MG France s’est réuni ce jeudi 30 avril en visioconférence. Il prend acte avec satisfaction de la place enfin reconnue par le gouvernement aux médecins généralistes traitants dans le diagnostic et le suivi des patients covid à partir du 11 mai. Les patients présentant des s