le 06/12/2019

Service d’accès aux soins : médecins généralistes et sapeurs-pompiers pour une réponse départementale organisée distinguant appels d’urgence et demandes de soins non programmés autour du 116 117

Les Généralistes-CSMF, MG France et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France se sont rencontrés le 4 décembre pour échanger sur leur vision du service d’accès aux soins (SAS) annoncé par la ministre des Solidarités et de la Santé dans le cadre du pacte de refondation des urgences, do

le 20/11/2019

Prothèses auditives : MG France dénonce un recul de l'accès aux soins

À partir du 1er janvier 2020, un arrêté impose au médecin généraliste qui réalise une primo-prescription d’audioprothèses une contrainte nouvelle pour que son patient puisse être remboursé. Cet arrêté interdit à tout médecin généraliste n’ayant pas suivi une formation en otologie validée par le C

le 07/11/2019

Vaccins : qui pilote vraiment la dépense ?

Alors que la campagne de vaccination anti-grippale bat son plein, MG France s'interroge sur la distribution massive par les pharmaciens de vaccins tétravalents. Si leur avantage sanitaire est, selon la revue Prescrire, proche de zéro (cf. Prescrire Juillet 2019), le coût de ces vaccins est proc

le 30/09/2019

PLFSS 2020 : MG France propose un new deal au service de la population

L’accès aux soins dans les territoires et la réponse aux soins non programmés reposent essentiellement sur les épaules des médecins généralistes. Le PLFSS 2020 devra apporter des réponses pour renforcer l’offre de soins. MG France sera extrêmement vigilant pendant son examen par les parlementaire

le 04/06/2019

Fin annoncée du remplacement : tous concernés, tous mobilisés !

Paris, le 3 juin 2019. Ce lundi débute l’examen par le Sénat du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé. Ce texte comprend un amendement adopté en Commission qui vise à limiter la durée du remplacement des médecins.

le 14/03/2019

MG France refuse que les généralistes soient condamnés aux travaux forcés

Après avoir menacé d'amendes les médecins généralistes refusant de s'installer dans les zones en difficulté, après avoir autorisé la prescription des médicaments par les pharmaciens, les parlementaires viennent de voter un amendement destiné à obliger le médecin traitant à accepter de nouveaux pat